fbpx

BUG

rechercher

X

Assistez aux répétions de Bug de Tracy Letts, mise en scène d’Emmanuel Daumas
– La Scala, Paris.

Du 24 au 28 février : 6 stagiaires réparties sur six demi-journées ,
soit trois fois 10-13h et 14-18h, avec chaque fois 2 stagiaires seulement
= 2 demi-journées d’observation par stagiaire.

© Olivier Marty

Pour postuler

Merci d’envoyer un email à clara.pecot@ecolecharlesdullin.fr avant le 3 février 2020..

Un retour d’expérience écrit et/ou oral sera demandé au stagiaire-certifié

L’Académie ne s’engage pas à ce qu’il y ai une relation pédagogique entre le metteur en scène et les certifiés Charles-Dullin. Les certifiés viennent en auditeur libre, observer dans un cadre privilégié les répétitions, afin d’en retirer le meilleur pour leur propre pratique de metteur en scène.

Le spectacle

«  S’envoyer en l’air, c’est une chose… mais se réveiller découpée en morceaux, c’en est une autre.  »

Audrey Fleurot incarne Agnès,  danseuse dans un club de strip-tease miteux. Son amie lesbienne, lui présente Peter, un type fascinant dont elle tombe follement amoureuse. Agnès et Peter décident de vivre leur passion dans un motel perdu au fin fond de l’Oklahoma. Mais cet homme mystérieux est-il le sauveur qu’elle attendait ou un dangereux pervers ?

Une passion dévastatrice

Agnès a peur.
Son ex-mari, Jerry, sort de prison et visiblement il est violent. Son fils a mystérieusement disparu. Elle vit seule dans un motel près d’Oklahoma City et danse pour les hommes dans un bar de nuit.
Un jour débarque Peter, vétéran de la Guerre du Golfe. Et ça colle entre eux. Ils s’accrochent l’un à l’autre. Ils font l’amour. Sentent qu’ils peuvent se faire du bien. Se protéger. Mais se protéger de quoi ? ?
Peter a peur aussi.

Peur de tout. Une invasion d’insectes, un complot plus grand, plus global, une manipulation planétaire ? La tension monte. Les révélations se font petit à petit. La guerre en Irak. Des tests faits sur les soldats. Des insectes inoculés dans les corps. Une immense machination qui reposait sur la rencontre d’Agnès et Peter pour que les puissants prennent le plein contrôle de l’humanité.
La paranoïa est totale. Schizophrénie, manipulation, théorie du complot ou réel complot ?
La seule certitude est que Peter et Agnès se sont trouvés. Une passion amoureuse dévastatrice. Plus rien ne peut les arrêter. Ils ne font plus qu’un, face à l’hostilité extérieure, face à la menace. Ils iront jusqu’au bout.
Ensemble.
Tracy Letts écrit un texte totalement moderne, dans l’air du temps, un thriller psychologique sur une héroïne aveuglée par son désir (de vivre), et qui pari sur un homme qui sera son ange gardien ou son bourreau. Iil tisse en même temps une traversée de l’histoire et convoquent les héroïnes tragiques qui brûlent tout par passion quitte à se retrouver les mains dans le sang. On est certes dans un motel américain, mais Clytemnestre, Médée et Phèdre ne sont pas loin. Et depuis la tragédie grecque, on sait que le théâtre est là pour nous faire trembler en regardant des belles amoureuses se perdre. Et que de la terreur naît le plaisir. Que le grotesque et le rire sont intimement mêlés à la peur et surtout à la folie de l’amour.
Audrey est une actrice qui n’a pas de barrières et qui depuis toujours traverse tous les genres. Du cirque au théâtre, de la série policière au grande comédie populaire. Il me plaît infiniment de l’imaginer dans ce projet un peu étrange.