fbpx

Le mot de la présidente

rechercher

X

En 2011, nous avons commencé à réfléchir sur ce que pourrait être le nouveau projet de l’école Charles-Dullin. Il nous est apparu évident que nous devions nous positionner, comme l’a fait Charles Dullin à son époque, à un endroit où manquait une proposition pédagogique à la fois exigeante et ouverte au plus grand nombre.

Jean-Louis Barrault disait de Charles Dullin qu’il était un « jardinier d’hommes ».

C’est dans cette continuité que nous avons imaginé notre projet : permettre à chaque participant de questionner sa pratique, d’affirmer son style et de trouver des pistes concrètes pour solidifier le tronc de son savoir-faire, laisser pousser de nouvelles branches à sa pratique, expérimenter et observer le bourgeonnement de nouvelles compétences.

Nous pensons que travailler son art de metteur en scène c’est affiner son regard, s’ouvrir à d’autres pratiques que la sienne, se questionner, essayer de nouvelles façons d’aborder cette matière vaste qu’est la mise en scène.

Isabelle Censier, Présidente de l’école Charles-Dullin

actuimg